Deuxième partie de soirée, mercredi soir il y a 15 jours, affalée sur mon canap', je comate gentiement devant la télé.

Je philosophe alors entre deux images de niaiseries télévisées, fouillant à l'interieur de mon âme, recherchant de bons raisonnements, jonglant avec plusieurs notions de haute importance... dont la question essentielle pourrait se résumer à  :

- " Faudrait-y pô que j'm'achète un maillot de bain une pièce cette année ? Ouais, faut cacher les vergétures..."

La télécommande dans ma main en mode zapping, je tombe sur un reportage sur les nouveaux tourismes. Mmm.. me dis-je, interessant, let's go to the vacances de rêves avec ces vacanciers-héros d'un jour, objet d'un reportage Canal +. C'est limite si je ne prends pas un carnet et un stylo pour noter les références de ces destinations originales.

Et la, le choc : pendant que je rêve bêtement de camping en Espagne, j'apprends que des gens dont l'ennui est si profond qu'il gît au centre de la terre, ressentent le besoin de s'inventer des aventures durant leurs vacances. Effectivement, des personnages mal intentionnés (c'est sûr) proposent des sejours all-inclusives du genre :

- stages de survie dans le Jura qui comprennent : camping en hiver avec matériel de fortune dans la neige, apprendre à dépecer un lapin, marcher des bornes avec des raquettes que t'as fabriqué toi-même avec des branches d'épicea...

- séjours pour retrouver une pseudo spiritualité au Mexique, qui incluent prise de drogues rituelles, jeûne, interdiction de parler aux autres (Nan mais ça va pas !!), et dodo les uns contre les autres inconnus !

- vacances écolos aux Iles Fidji. Sur 15 jours tu bouffes deja 48 heures en voyages aller et la même chose au retour. Une fois arrivé sur place, lessivés, t'apprends que tu dors sur une paillasse une place, sans ton mec. Et comme si cela ne suffisait pas, on te dit qu'il faut en plus aider à contruire des maisons, faire pipi dans la mer et popo dans un coin ouvert aux quatres vents... Nan mais ça va pas !!

Et je ne vous parle même pas de ceux qui partent un week-end assister à un tournage de film porno...

Et là ça fait "Tilt" dans mon petit cerveau médusé en ébullition ahurie : en cette période difficile de récession économique, si les gens veulent de l'aventure, du koh Lanta puissance 10 : qu'il fassent des gosses ces gnous !koh_lanta

Ces personnes là, sans enfants apparement, courent après le grand frisson, l'apprentissage de la vie, d'un savoir-faire appris en situation... Je leur offre le Pekin Express de l'année moi !

C'est pas cher, pas loin et économique finalement. Comment ?

Bah ils gardent ma gamine pendant 15 jours tout en continuant de bosser, de faire le ménage, les courses, d'être une femme fatale ou une homme viril (hum...) cela s'entend !

Extrait du Programme matinale de l'agence de tourisme petitgnomeandco que je compte ouvrir sous peu  :

Levé aux aurores par reveil naturel, écologique, à la mélodie préenregistrée, livrée avec l'engin de marque Gnome-Monstrauxplantes, fourni lors du stage de survi domestique, option enfant en bas-âge : "Ouuiin ! Beuwaaaa !! Euwa ! Mamamamamama !"

Saut du lit avec parcours d'obstacles, pieds nus ; jouets qui traînent à repérer, youpala à enjamber, tétines à éviter... Préparation du biberon avec calcul, la tête dans les choux, du bon nombre de doses de lait en poudre. Levé du gnome, bib à lui donner sans bavoir, (bah oui, faut bien un peu compliquer !). Puis, monstauxplantes à lessiver après régurgitation type irruption volcanique. Le changer et l'habiller sur une table à langer loin de tous les produits et des vêtements nécessaires à rechercher dans la maison (faut bien épicer le truc hein !)...

Tout ça, pendant que moi, qui ai finalement de petits rêves de rien de camping à la plage-ringarde-en-maillot-une-pièce, je me légume joyeusement, sur une plage de la Costa Brava dans un transat... sur lequel je philosophe, fouillant à l'interieur de mon âme, recherchant de bons raisonnements, jonglant avec plusieurs notions de haute importance... dont la question essentielle pourrait se résumer à  : "C'est pas l'heure de la glace à la fraise là ? ! "

plage_belleSi si, c'est très proche de la réalité !!

Moins le maillot deux pièces peut-être...