Internet est revenu

Une fois le déménagement partu

Et la bise du rachat de ma librairie finu

Galères encore en chemin

Pour la cigale mamanenvrac

Qui n'a plus de rime et patatrac !

En dehors de montrer les talents de poètes qu'il faut me reconnaître (si si ça me rassure), je tenais juste à préciser que je n'avais pas totalement disparu de la blogosphère. Que je continuerai à abreuver ce blog de folksonomies. Hé ouais, j'étale ma science : ça fait parti du nouveau vocabulaire de pro que j'acquiers avec ma L 3 en communication. Bon, ça veut juste dire "TAGS" en langage "vrais-gens". Voyez, je ne m'étais pas absentée pour rien !

Par contre pour le portugais que je suis OBLIGEE d'étudier (comme si j'avais que ça à faire), à part dire "Portuga es um pais dei Europa" ... En plus, je pense que ce n'est un secret pour aucun portugais, qu'en effet, son charmant pays fait parti de l'UE.

De retour, donc, avec de nouveaux projets dont j'ai établi la liste, non-exhaustive, qui suit :

- Arrêter de bégayer devant ma nouvelle directrice, pour lui expliquer que mon facing correspondra bien aux règles de bases du merchandising. Que, oui, je vais ranger la réserve qui a été encombrée pendant 30 ans par l'ancienne direction, mais que seule (alors que dans les 2 autres librairies du groupe ils sont 2, rien que pour remplacer le PQ aux toilettes) il me faut du temps. Parce que gérer les clients, le téléphone,  le stock avec le nouveau logiciels-usine-à-gaz et mettre en place des soldes avec le vieux stock et élaborer un questionnaire de satisfaction et faire du café pour les électriciens qui réparent et faire du back-office et expliquer aux comptables de mon nouveau groupe le concept de mes 35h annualisées, tout ça avec le sourire...

BAH c'est Beyrouth sous la neige, Dunkerque sous 48 degrès à l'ombre, la forêt de Brocéliande envahie par Dark Vador. Aller : hauts les choeurs j'ai la mutuelle d'entreprise et les tickets restau. Bon, et un taf tout court.

- Arrêter de croire que les peintures dites "monocouches" c'est Vrai. Nan, je t'assure madame, c'est du gros pipo. Faut mettre la sous-couche + 2 couches de monocouches : ouais, véridique. Je viens de voir le résultat sur les murs du nouveau salon : Hé ! J'ai pas mon diplôme de peintre en bâtiment hein!! Et puis Valérie Damidot n'était pas dispo...livre_decoration_bricolage_valerie_damidotcouche

Même sur monstreauxplantes la monocouche, c'est plus ça. Inondations sur le pyj et dans le lit, garanties tous les matins : elle a pourtant pas de l'eau en intraveineuse pendant la nuit ! Résultat : retard assuré au taf et bonheur de l'apprentissage de la propreté en perspective. En effet, petit boulé demande le pot, une fois qu'elle en a bien mis plein la monocouche... 

- Chercher et trouver une robe qui me fasse les 3 mariages auquels je suis conviée cet été, et me donne l'air de peser 10 kilos de moins. J'ai regardé toutes les redifs de "Un nouveau look pour une nouvelle vie" : me rappelle plus si mon corps a la forme d'un H ou bien d'un V ?

- Arrêter de croire que monstreauxplantes va devenir plus calme à bientot 2 ans, et ne pas tenter une énième fois de grimper sur les tables, les chaises, de taper sur les vitres et de crier fort juste parce qu'elle en a envie et que ça l'amuse. LA BAILLONNER et la ficeller.

- Finir de vider mes cartons de déménagements, vous savez, les plus terrifiants, ceux qui contiennent le thermomètre-magnet avec un vieux village d'Andalousie en relief dessus, que Tata Olive vous a ramené de ses vacances y a 8 ans... Ceux qui contiennent  le verre "20 ans déjà" que vous n'avez pas encore réussi à casser (contrairement aux 6 verres en cristal, offerts à vos mariages/emménagements avec chéri-d'homme, que vous avez tous pétés en seulement un an de bons et loyaux services)

Bon, je file regarder les redifs de D and Co !